Une brocante pour financer la restauration de l’église

La brocante annuelle de l’Essor courriol a attiré un nombreux public.
Les fonds récoltés serviront à financer pour partie les travaux de restauration de l’église.

A ce jour, la municipalité attend le retour du permis de construire avant d’envoyer l’appel d’offres aux entreprises intéressées par ce chantier, qui sera dirigé par l’architecte des bâtiments de France, Philippe Lointier de Nîmes.
La mairie souhaite que ces travaux débutent à l’automne.
L’urgence est, bien sûr, la réfection complète de la toiture, charpente et couverture en lauzes.
Il est aussi prévu la démolition et la reconstruction pour restitution au volume d’origine de la sacristie, l’étanchéité des fondations de l’édifice, divers travaux sur le parvis et le portail et en intérieur des travaux de consolidation de l’abside ainsi que dans la chapelle Sud.

L’estimation globale de ces travaux est d’environ 140 000 € HT, financés par la DRAC, la région Languedoc-Roussillon, le conseil général et la mairie de Courry.
L’abbé André Chalbos, curé de la paroisse, a lancé une souscription afin de recueillir des fonds pour la réalisation d’une partie de travaux non subventionnés.