La poésie sur des charbons ardents à Courry

Samedi matin, Jean Bernard 1er adjoint, a déclaré ouverte la vingtième édition du printemps des poètes 2018 dont le thème est « L’ardeur ». Un mot dont tous les synonymes disent l’allant, la passion, la vigueur, la fougue, l’emportement. Un vocable vaste et généreux qui, à lui seul, condense l’élan et l’inspiration poétiques.

Plus qu’un intitulé, L’Ardeur est le souffle même de la Poésie.

Aurélie Bézaud qui anime la bibliothèque, a rappelé que l’ardeur peut être différente selon les auteurs ou la sensibilité de chacun. L’ardeur de Victor Hugo était souvent politique alors que celle d’Anna de Noailles était plus  amoureuse.

La lecture d’une vingtaine de poèmes, lus avec bonheur par « les compagnes en poésie » a donc fait vivre tout cela. Szylvia a accompagné ces textes à la guitare et ainsi la poésie a traversé pour un moment, notre présent. On peut retrouver ces beaux textes sur les portes du village lors d’une ballade.

Un apéritif offert par la municipalité a prolongé agréablement ce moment avec le public, chacun étant reparti avec l’affiche 2018 réalisée par Ernest Pignon-Ernest.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.