Rapahael Louys partage avec vous ce vocabulaire autour du châtaignier

La châtaigne dans la langue

Lieux-dits

Les Taillades – exploitation du châtaignier pour le bois   Castanet – châtaigneraie
Malbosc – mauvaises bouscasses  Les Cabasses – un lieu avec des nombreux bouscasses

Exploitation du châtaignier en verger, mots liés à la greffe :

  Plantade   Les planques  Les issarts   Les figarèdes

Culture & récolte

Massière – châtaigneraie à fruit   Pélos : bogue
Jorquière / cerclière – taillis de rejets (jorgs) sauvages, coupés dès la fin du mois d’août. Ces drageons sont cuits dans le four ou cheminée pour les assouplir et traîter contre les vers avant de les couper en lamelles pour la vannerie.
Rebonder : couper les rejets de 2 à 3 ans – les gourmants,  début septembre
Gourmants pour faire des fagots
Les ramas : les fagots de gourmants  avec des feuilles pour nourrir les bêtes en hiver,  (genêts et fougères pour litière)
Lio : lien, petits rejets du pied de châtaignier pour lier les fagots
Pizze : enlever les peaux (=blanchir)   Las solas : chaussures à clous
Sac pizzadou/pisador : sac pour décortiquer par battage sur un soc- billot de bois 
Pisar las castanhas – décorticage
Pisaires – machine pour décortiquer, dès fin 19e siècle 
Grato : outil pour ramasser des châtaignes
Bousco : tige de châtaignier
Los castanets : châtaigneraies
Cleda – plancher construit à claire voie
Sotièra – fosse couverte de sable pour garder en conserve quelques châtaignes fraîches pour l’hiver

Architecture :

bâtiments liés à la culture : la clède, petit bâtiment en pierre sèche où on sèche les châtaignes. Presque chaque hameau en a une, on les voit aussi dispersées dans le paysage aménagé, proches des châtaigneraies. Les fruits (jusqu’a 5000 kg/clède moyenne) sont étalés sur des claies au-dessus d’un (ou plusieurs) feu doux « serré » de bois de châtaignier (1.900 kg) qui est entretenu pendant 20 jours jusqu’à que les châtaignes soient sèches et dépiquées.   3 kg de châtaignes fraîches donnent 1 kg de châtaignes sèches.
et indirectement : les nombreuses bergeries – dispersées dans le paysage, pour le déplacement du troupeau pendant la récolte. Après la récolte les troupeaux de chèvres et moutons passent pour manger les restes et les rejets fraîs au pied de l’arbre.
les moulins bladiers qui servaient entre autre à moudre les châtaignes

Le bois de châtaignier

Le bois de châtaignier est une merveille d’imputrescibilité. 
Il est d’une utilité fondamentale dans la construction : maisons, étables, magnaneries et toutes autres bâtisses; jadis, ce matériau unique entreliait les pierres de schistes.
Charpente; en général on peut dire que la hauteur des arbres détermine la largeur maximale des pièces. La faible portée d’une charpente en châtaignier est dûe au poids énorme de la toiture en lauzes de schiste. 
Les poutres sont souvent faites des bouscasses (bouscas, boscas, bosc), repousses rectilignes du châtaignier sous la greffe. 
Meubles, douelle, planches, cloisons, faux plafonds et tous autres bois d’œuvre
La poutre de support de la cheminée Intérieur: meubles, placards
Une des réalisations très anciennes: l’arc de décharge au-dessus des portes

Utilisations diverses

Les outils , manches et autres ustensiles
Ruches (bruscs)
Nauchas : les auges pour les cochons
Vannerie en éclisses de châtaignier, des lamelles de bouscas

Colliers des moutons
Piquets de vigne
Tonneaux – surtout ceux de Sumène et Sauclière très connus à partir du 15 e siècle
Coffres pour stocker les blanchettes après passage au four
Acanals : canalisation ouverte creusée dans des troncs de châtaignier creux
Tours à signaux, fumée le jour et feu la nuit  (Alès-Porte, La Regordane, Barre de Cévennes , Vallée  Borgne)
 ières (cercueils)

Fruits et plats, ou autres possibilités de consommation

Blanchettes, bajanas, châtaignes sèches sans peau
Bajanat : soupe de châtaignes, bajanas cuites à l »eau (avec ail, sucre, lait ou vin)
Brisets -petits morceaux de blanchettes, pour mouton, chèvre et cochon
Brasucadu , brasucada : la grillée des  châtaignes fraîches
Tetas: châtaignes fraîches bouillies
Les plumadas ou peladas : châtaignes fraîches épluchées
Afachadas : châtaignes fraîches grillées dans des poêles percées
Cruvelas : châtaignes sèches non décortiquées pour le bétail
La cartagène : un excellent apéritif pour accompagner des châtaignes grillées

Dictons

Tirer les marrons du feu
Talho lo como un castagné – taille le comme un châtaignier : taille facile, taille des rejets le long du tronc

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.