Au Cinéma Vivans du jeudi 19 au mardi 24 septembre

Suite au succès de la soirée projection organisée en 2018 à St-Mélany, c’est avec joie que nous accueillons les dernières créations de ces deux vidéastes et plasticiens. Sabine Massenet nous présentera son projet démarré à l’atelier refuge dans le cadre des résidences Labo 2018 et Eric Watt une production réalisée suite à un son dernier voyage au Japon.

Silence(s), Vidéo HD, couleur, 25’. Sabine Massenet

Loin des routes, il existe une France ombreuse protégée du vacarme, épargnée par l’aménagement qui est la pollution du mystère. Une campagne du silence, du sorbier et de la chouette effraie.
Sur les chemins noirs, Sylvain Tesson.

« A l’atelier refuge, je suis plongée dans les silences d’un paysage d’une très grande beauté. Je laisse ma caméra de côté, et je recueille les sons que cet espace me donne à entendre. J’écoute le paysage, et les témoignages d’habitants de la commune de Saint-Mélany sur leur rapport au sonore dans cet environnement si particulier.
Je n’envisage la réalisation des images qu’en résonance avec ces enregistrements. La vidéo est constituée d’images réalisées durant la deuxième semaine de résidence. Filmées le jour je les projette la nuit sur différents supports que je trouve à l’atelier, et les refilme : une tentative  de mise à distance du réel pour ouvrir à une écoute sensible des sons et des voix. » Sabine Massenet.

Quelques haïkus et autres poèmes brefs ou lents, (Nigata / Kosudo / Sado). Eric Watt

« 37 jours au Japon. Cette immersion dans un monde inconnu pour inventer en images et sons l’équivalent de la forme très ancienne de la poésie japonaise : le haïku. Un exemple : Mer furieuse et là-bas jusqu’à Sado la Voie Lactée !
C’était justement en face de l’île de Sado dans un endroit rural éloigné de tout que j’ai séjourné mais également sur l’île. Et chaque jour, furieusement, j’ai collecté des images et des sons afin de composer ces brefs poèmes parfois plus longs quand la réalité l’exigeait! », Eric Watt.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.