Le conseil municipal a reçu la députée Annie Chapelier vendredi 7 février, où différents points ont été évoqués.

Le maire, Jean Bernard, a tenu à rappeler les difficultés rencontrées en début de mandature dans le dossier concernant la maîtrise des eaux. Il a insisté sur les efforts à fournir, tout en soulignant certaines améliorations constatées. Évoquant l’avenir, le dossier de la chapelle Saint-Sébastien et le débroussaillement ont été mis sur la table. Le conseil a présenté des pistes quant à l’aménagement du site de la célèbre chapelle qui attire de nombreux promeneurs et pèlerins, tout au long de l’année.

La pyrale du buis, une préoccupation

L’application de la directive locale de débroussaillement a enfin été débattue afin de lutter contre les incendies en zone forestière. Une préoccupation d’autant plus importante depuis que la pyrale du buis, ce fameux papillon originaire de Chine, a asséché ces arbustes qui foisonnaient jusqu’alors dans la commune.

Repas de l’amicale du jumelage

Dimanche 1er mars, à midi, se tiendra le traditionnel repas choucroute de Courry, dans la salle Gabriel-Mourier.

Cette année, les participants pourront partager une choucroute royale qui sera proposée au prix de 25 €. Le forfait inclura l’apéritif, le vin, une bière pression, la choucroute, le fromage, le dessert, ainsi que le café. Le jumelage a vu le jour grâce à Francis Pierre, actuel président de l’association. Dans sa jeunesse, ce dernier passait ses vacances à Rimbach où résidaient ses grands-parents. En 2005, François Sereni, alors maire du village, a signalé l’acte de jumelage avec son homologue alsacien, Francis Behra. Différents témoignages et panneaux viennent rappeler cette alliance vivace aux entrées du village.

Les réservations sont obligatoires et attendues avant le 24 février au 06 27 36 09 30 ou au 06 15 16 44 56.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.