Coronavirus : des éleveurs de chèvres installés à Courry se démènent pour proposer leurs fromages

Frédérique et Thierry Vasseur élèvent des chèvres à Courry, au nord d’Alès, sur la route de l’Ardèche. MIDI LIBRE / DR[/caption]

Publié le  / Modifié le 

L’annulation des marchés met en péril l’exploitation de Frédérique et Thierry Vasseur.

L’interdiction des marchés ouverts impose aux éleveurs et autres agriculteurs de s’adapter aux nouvelles mesures de confinement.

Ainsi, pour Frédérique et Thierry Vasseur, qui élèvent des chèvres à Courry, précisément au Mas du Mime, dans le petit village situé au nord d’Alès, sur la route vers l’Ardèche, « plus de marché, plus de rentrée d’argent ! », s’exclame ce dernier, dont le chiffre d’affaires s’est effondré depuis samedi.

Des livraisons dans un rayon de 30 km…

Alors le couple s’est organisé.

Mardi 24 mars, il a communiqué sur les réseaux : « Les marchés arrêtés, des livraisons de fromages de chèvre du Mas du Mime sont possibles dans un rayon de 30 km », a fait savoir la famille Vasseur.

Grâce à leurs 35 chèvres, 140 fromages sont produits, tous les jours, entre la mi-février et la mi-novembre.

Habituellement, les ventes s’effectuent, presque exclusivement, aux marchés de Saint-Ambroix et de Barjac, et à celui des Vans, en Ardèche.

… et à la Courriette, l’épicerie du village

Les amateurs peuvent aussi profiter de leur(s) sortie(s) « courses » pour acheter cette production de fromages à la Courriette, comme son nom l’indique, l’épicerie du village de Courry .

Enfin, outre les livraisons (à partir de 15 euros), la vente des fromages du couple Vasseur se pratique également à l’exploitation, du lundi au samedi, de 9 h à 11h30.

Contacts : 04 66 60 21 91 ou 06 87 39 88 90. 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.