À l’entrée du village, un ancien restaurant est transformé en miellerie depuis 2018.

Luc Silhol

Luc Silhol est l’un des apiculteurs de l’entité. S’il aurait pu être le sosie de François Berléand, ce Saint-Ambroisien d’origine a découvert sa passion pour le miel à 14 ans. «  C’est sur les bancs de l’école, qu’un de mes collègues m’a parlé des ruches que son papa avait en Ardèche « , explique-t-il tout sourire. Il y monte de temps à autre et une passion naît d’une rencontre sous les nuages de l’enfumoir. Les années passent. Il travaille dans différentes sociétés de la région jusqu’à la fermeture de La Céramique son dernier employeur. Dans la foulée, il achète une centaine d’essaims.

Lorsqu’il ferme son restaurant où il œuvra entre 1993 et 2018, il transforme son bâtiment en miellerie. « Avec mes 150 ruches, je produis entre deux et trois tonnes de miel tous les ans », indique-t-il. Une production qui a comme destination de nombreux supermarchés des environs. Son miel de garrigue a été primé en 2020…

Comme les années précédentes. Une médaille d’or du militant du goût qu’il arbore fièrement sur ses pots. En dehors des grandes surfaces, les Alésiens retrouveront ce miel de qualité à la Brûlerie d’Alès et les Ardéchois chez Dom’s à Saint-Paul-le-Jeune. Très sympathique, Luc Silhol accueille également les visiteurs dans son local où il expliquera avec moult détails passionnants le travail du miel dans son espace didactique. Un endroit où de nombreux dérivés des abeilles illumineront le regard des plus jeunes.

Contact : 04 66 24 37 70.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.