grotte de la Cocalière

La grotte de la Cocalière fête ses cinquante ans

Vieille de 35 millions d’années, découverte par le savant géologue et spéléologue ardéchois Jules de Malbos (1782-1867), la grotte de la Cocalière fête cette années les 50 ans de son ouverture au grand public. Implanté dans le Parc National des Cévennes sur le territoire de la commune de Courry, à la limite du Gard et de l’Ardèche, cet endroit remarquable de presque 15 kilomètres de long attire chaque année 120 000 visiteurs. Ce qui en fait un un des sites naturels les plus visités de l’Occitanie.

Lire la suite »La grotte de la Cocalière fête ses cinquante ans

Gard : dormir dans le grand luxe au fond de la grotte de la Cocalière

Pour ses 50 ans, la grotte de la Cocalière dans les Cévennes propose de passer une nuit dans une chambre futuriste version luxe. De quoi jouer aux hommes des cavernes, mais avec le confort et un repas gastronomique.

France 3 mis à jour le publié le

Gard : dormir dans le grand luxe au fond de la grotte de la Cocalière

À Courry (Gard), la grotte de la Cocalière se cache au bout de ce long escalier et de ses 252 marches. C’est une des plus belles grottes de France à 50 mètres sous la surface de la Terre. Sur nos têtes le Parc national des Cévennes et tout autour de nous l’univers minéral et liquide d’une grotte vivante. Une découverte d’un kilomètre avec ses lacs, ses disques des cavernes et autres formes fantasmagoriques. Posée sur le sol argileux comme sorti de nulle part, une petite pyramide futuriste.Lire la suite »Gard : dormir dans le grand luxe au fond de la grotte de la Cocalière

le sous-préfet de passage au village

le-sous-prefet-a-rencontre-les-elus-du-conseil-municipal-et_1863023_667x333Il a été attentif aux problématiques exposées.

Répondant à l’invitation du conseil municipal, le sous-préfet d’Alès, Olivier Delcayrou, est venu, mercredi dernier, visiter la commune. Après avoir été accueilli par le maire, Jacques Sanfilippo, les autres élus et le personnel de la mairie, la journée a débuté par une séance de travail permettant de présenter les particularités et composantes de Courry, ainsi que les différents programmes d’action. Jacques Sanfilippo a rappelé que, malgré les difficultés financières, la municipalité est déterminée à poursuivre la réalisation de l’assainissement collectif et la rénovation du réseau d’eau potable dans le souci d’assurer la qualité du service et d’améliorer l’équilibre financier de ces deux services. Par ailleurs, la commune fait des efforts pour utiliser au mieux ses propres moyens afin de répondre aux besoins de la population.Lire la suite »le sous-préfet de passage au village