Un club de véhicules anciens à La Cocalière

Publié le 26/05/2022 à 05:06
« On ne conduit pas vite mais on conduit », reconnaît fièrement Gilbert Vauclare, président des Vieilles soupapes grospiérroises, attablé devant une eau locale.

Ce dimanche 22 mai, une trentaine d’adhérents s’étaient donné rendez-vous sur l’aire de pique-nique de La Cocalière. Si certains avaient prévu des provisions, d’autres souhaitaient goûter au barbecue de Thomas Morin, le cuisinier nomade, qui réitère son expérience une année de plus sur le site touristique.

Autour de l’héliport, des véhicules bigarrés s’étaient alignés comme le veut la tradition. Parmi eux, trois Porsche, une 4CV, une Golf GTI ou un vieux car.  » Ce qui définit le club que nous avons créé en janvier, c’est la convivialité. Chez nous pas de racisme », précise le président.

À la retraite depuis cinq ans, cet ancien gérant d’une société de travaux a restauré un premier véhicule, puis un second. Des collègues l’ont incité à monter le club.

« Notre objectif n’est pas d’avoir cent personnes car au-delà de quarante véhicules engagés sur la route, la paperasse rend la chose difficile à gérer », regrette-t-il. L’année prochaine, l’association espère mettre en place une bourse d’échange pour passionnés de vieux véhicules sur le site de la brocante de Grospierres. Partie à 9 heures de l’Ardèche, la balade s’est terminée en fin de journée par le verre de l’amitié.

Renseignements : www.lesvieillessoupapes07.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.