La municipalité hausse le ton contre les nuisances sonores

Publié le  , mis à jour 

“Chacun se fait un plaisir d’entretenir son jardin, afin de le rendre agréable à soi-même, mais également à tous ceux qui passent devant” informe d’emblée, l’adjoint au maire, Gérard Leroy.

Pour ce dernier, si les engins motorisés et bruyants, qui nous sont si utiles, ont le droit de faire du bruit tous les jours de la semaine, en revanche, ils n’ont aucun droit de se faire entendre le dimanche, après midi.

Toutefois, l’élu rajoute : “Une tolérance existe néanmoins entre 10 heures et midi.”

Pour Gérard Leroy, “tout le monde a enregistré cette obligation, sauf quelques rétifs, amateurs de la gêne occasionnée chez leurs voisins”.

“La municipalité, en tant qu’officier de police judiciaire pourra dresser procès-verbal et sanctionner les contrevenants, insiste l’élu en rajoutant, nous sommes déjà plus ou moins astreints à résidence, à cause de ce virus, ne nous laissons pas ennuyer par certaines personnes qui mettent leur égoïsme en avant, et nous empêchent de vivre sereinement.”

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.