Pour Eddy Raepsaet, la démocratie locale passe par la consultation de ses concitoyens

Eddy Raepsaet est né à Oudenaarde, en Belgique. Depuis les dernières élections, il est également conseiller municipal à Courry, derrière son maire, Jean Bernard.

Spécialiste de l’aménagement du territoire durant trente-six ans dans son pays natal, il souhaite partager son expérience dans les Cévennes. Particulièrement versé dans la biodiversité, son objectif est d’accompagner la mise en place d’un parc naturel régional à Courry, et d’établir un Atlas de la biodiversité.

Riche de son expérience réalisée en Flandre dès 1991, il apprécie particulièrement de voir les étoiles depuis que les éclairages publics ont été adaptés, la nuit tombée. Ses objectifs sur la commune sont importants. Outre le parc régional, il souhaite la rénovation de La Chapelle, grâce à différents fonds, et mettre en place une signalétique.

En matière d’urbanisme, il propose de revoir la carte communale qui date de seize ans “afin de la rendre plus proche de la réalité”. Fait particulièrement original, il aimerait poser quinze questions aux Couriols “parce que la démocratie ne se fait pas quatre mois avant les élections “, affirme le jeune élu. Ceci, afin de connaître l’évolution qu’ils souhaitent pour leur village.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.