Le grand capricorne est l’un de nos plus grand cérambycide

Il est également le meilleur ennemi du chêne et est fortement présent en Occitanie alors qu’il serait totalement absent dans le nord du pays. Il est surtout repris à l’annexe II de la Convention de Berne, ce qui en fait une espèce protégée.

Ce mercredi après-midi, la société Elag’agil, basée à Rochegude, était affairée à l’abattage d’un chêne blanc à l’entrée du parking de la grotte de la Cocalière. Entre les racines et les premiers 60 cm, un véritable dédale de galeries s’est présenté aux bûcherons, Gilles et Nicolas.

Auparavant, installées dans nos charpentes, les nymphes du grand capricorne peuvent atteindre 9 cm, comme le démontre le cliché, illustrant par excellente les paradoxes d’une espèce protégée.

“Je garde une rondelle du tronc afin de la présenter à nos plus jeunes visiteurs”, confie Christophe Bouquet, cogérant de la cavité couriole. La souche et la base du tronc ont été conservées in situ, afin de protéger les larves.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.