Gard : les premières injections au centre de vaccination de Saint-Ambroix

 

CoronavirusSaint-AmbroixAlès

Publié le 

Ce jeudi, le centre de vaccination a injecté ses premières doses.

Gérard Celda est âgé de 70 ans et, souffrant de problèmes cardiaques, fait partie des personnes dites à risques face au Covid. Ce jeudi 18 mars, peu après 15 h, on perçoit son sourire derrière son masque.

Il partage son “soulagement”, celui d’avoir reçu sa première dose de vaccin. “J’ai pris rendez-vous il y a quelques jours, après avoir essayé plusieurs fois à Alès, sans succès. J’avais même tenté ma chance en me levant à 3 h du matin, confie-t-il. Là, c’est fait ! Et j’aurai ma seconde injection le 26 avril.”

54 rendez-vous programmés

Ce septuagénaire est l’un des premiers à passer par le nouveau centre de vaccination de Saint-Ambroix, installé dans la salle polyvalente de la maison des associations. Pour ce premier jour opérationnel, 54 rendez-vous sont programmés.

Présent en ce début d’après-midi, le maire de Saint-Ambroix, Jean-Pierre De Faria, ne boude pas son plaisir : “Nous étions prêts depuis un mois. Les services techniques avaient tout mis en place avec les médecins de Filieris et d’autres professionnels de santé. Nous avons reçu le feu vert des services de l’État, pour cette ouverture, il y a une semaine ; et la décision a été prise d’ouvrir ce jeudi parce que nous avons lancé la prise de rendez-vous (*) dès mardi matin.”

Une montée en puissance

À l’extérieur, des personnes patientent ; à l’intérieur, le processus de vaccination est visiblement bien rodé. Quatre médecins de Filieris, aidés d’un autre exerçant en libéral, et six infirmières libérales, ont pour mission d’accueillir les volontaires, qui se font injecter une dose du laboratoire Pfizer.

“Cette première journée nous permet de peaufiner l’organisation mais, apparemment, nous l’avions bien pensée, sourit le docteur Aimé Mohr, coordinateur du centre. Il faut juste que nous prévoyions un petit peu plus de temps, en amont, pour préparer les vaccins…”

La préfète en visite le 29 mars

Les représentants de l’État vont se rendre au centre de vaccination saint-ambroisien. Lundi après-midi, après un saut à Uzès, Christophe Perrin, responsable du service de défense et de protection civile à la préfecture, sera le premier à venir. Sa venue sera suivie, le 29 mars, à 14 h 30, par le déplacement de la préfète Marie-Françoise Lecaillon, qui, juste avant, aura visité le centre de vaccination alésien de La Prairie.

Pour l’heure, sont satisfaits les plus de 75 ans, les personnes âgées entre 50 et 75 ans présentant des comorbidités et qui risquent, donc, de développer une forme grave du Covid, et les personnels de santé. Ceci étant, il est déjà question de monter en puissance, sur le boulevard du Portalet.

En effet, si la capacité d’injection, ce vendredi, se limite, une nouvelle fois, à 54 doses, elle passera, dès lundi, à 252 vaccinations par semaine. Puis, selon le maire, “l’idée est d’en avoir 500 d’ici à quinze jours ou trois semaines”.

(*) Prises de rendez-vous sur le site santé.fr (y choisir un centre) ou en téléphonant au 0800 54 19 19.
CHARLES LEDUC
L’immobilier à Saint-Ambroix

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.